Email Print

Mawssim Al Wouroud - fête des roses

Roses
A l'entrée de la Vallée du Dadès, dans le sud marocain, entre le Haut Atlas et le désert, le village d'El Kelaa M'Gouna marque le point de départ de la vallée des roses. Dans cette zone où la végétation est plutôt pauvre, il est surprenant de voir s'étendre sur des kilomètres toutes ces fleurs majestueuses - parmi celles-ci, la précieuse ''Rosa damascena''.

Non seulement elles teintent le paysage de rose mais elles constituent une bénédiction pour l'économie locale grâce à l'exportation. Les habitants de la vallée leur rendent hommage chaque année au moi de mai.
La récolte des quelques 4 000 tonnes de roses - les bonnes années - a lieu entre mi-avril et mi-mai. C'est aux femmes que revient la tâche de la cueillette. Dès l'aube elles récoltent une à une les précieuses fleurs qu'elles amassent dans leurs gandouras - longues tuniques sans manches - transformées en paniers pour l'occasion. Les pétales sont ensuite distillés (pour donner l'eau de rose utilisée pour les ablutions et la parfumerie) ou séchés (pour décorer et parfumer les maisons, aromatiser les tisanes, etc.).

Une fois la récolte achevée se déroule trois jours durant - cette année du 2 au 4 mai - à El Kelaa M'Gouna la Fête des roses. Les rues et les maisons du village sont parées des fleurs odorantes, il y a des roses partout ! Les habitants de la vallée se mêlent à ceux du Sahara et du Moyen Atlas et dansent, chantent au son des flûtes, des tambours et des groupes folkloriques. Des défilés de chars colorés ponctuent la fête et le soir venu, celle qui a été élue ''Miss Rose'' est portée en triomphe dans le village, sous une pluie de pétales.

Puis les visiteurs repartent d'où ils sont venus, des souvenirs plein la tête et des roses plein les bras...

Crédit photo: roses par suzieq
Please wait   Chargement...